Scrigroup - Documente si articole

Username / Parola inexistente      

Home Documente Upload Resurse Alte limbi doc  


AnimaleArta culturaDivertismentFilmJurnalismMuzica
PescuitPicturaVersuri

Eseu - L'argent peut-il tout acheter ?

diverse

+ Font mai mare | - Font mai mic



Eseu - L'argent peut-il tout acheter ?


L'argent peut-il tout acheter ? Certains répondront par oui, car il semble bien que l'argent permette de tout acheter : voiture, maison, juge voire la liberté d'un homme. Mais d'autres, plus scpetiques, répondront que non car l'argent ne peut pas acheter le bonheur, l'amour, l'amitié, le respect et la dignité.



Mais il n'assure pas une égalité parfaite entre les biens échangés. Avec l'argent, de simples objets, les biens, deviennent des marchandises, elles reçoivent une valeur qui n'est plus liée aux besoins mais au travail qu'a demandé leur fabrication. Dans ce manuscrit intitulé « Pouvoir de l'argent dans la société bourgeoise », Karl Marx montre en quoi Shakespeare a « décrit parfaitement l'essence de l'argent ». 'Shakespeare dans Timon d'Athènes : De l'or ! De l'or jaune, étincelant, précieux ! Non, dieux du ciel, je ne suis pas un soupirant frivole Ce peu d'or suffirait à rendre blanc le noir, beau le laid, juste l'injuste, noble l'infâme, jeune le vieux, vaillant le lâche

Cet or écartera de vos autels vos prêtres et vos serviteurs ; il arrachera l'oreiller de dessous la tête des mourants ; cet esclave jaune garantira et rompra les serments, bénira les maudits, fera adorer la lèpre livide, donnera aux voleurs place, titre, hommage et louange sur le banc des sénateurs ; c'est lui qui pousse à se remarier la veuve éplorée. Celle qui ferait lever la gorge à un hôpital de plaies hideuses, l'or l'embaume, la parfume, en fait de nouveau un jour d'avril. Allons, métal maudit, putain commune à toute l'humanité, toi qui mets la discorde parmi la foule des nations Et plus loin : O toi, doux régicide, cher agent de divorce entre le fils et le père, brillant profanateur du lit le plus pur d'Hymen, vaillant Mars, séducteur toujours jeune, frais, délicat et aimé, toi dont la splendeur fait fondre la neige sacrée qui couvre le giron de Diane, toi dieu visible, & qui soudes ensemble les incompatibles3 et les fais se baiser, toi qui parles par toutes les bouches [XLII] et dans tous les sens, pierre de touche des coeurs, traite en rebelle l'humanité, ton esclave, et par ta vertu jette-la en des querelles qui la détruisent, afin que les bêtes aient l'empire du monde. Shakespeare décrit parfaitement l'essence de l'argent.


Tout peut s'acheter


Dans des sociétés où la valeur première est l'argent, on peut croire que tout peut être acheté, les objets comme les personnes. On achète tout aussi bien un terrain qu'un joueur de football, le silence d'un témoin, la conscience d'un homme politique.

Même ce qui n'a pas de prix a un prix ! Eh oui ! L'homme qui a de l'argent peut tout faire, s'offrir tout ce qu'il désire. Non seulement des biens matériels, mais aussi ce qui normalement 'n'a pas de prix' : la santé, la réputation, la liberté, l'intégrité morale. L'argent permet de m'acheter la beauté (chirurgie esthétique), un enfant (on 'loue' le ventre des mères porteuses), un organe, une réputation. En principe donc, tout s'achète : une bonne éducation, le talent d'un artiste, la vertu d'un juge, et même les péchés. Avant la Réforme, les catholiques, en versant une somme d'argent à l'Eglise, pouvaient racheter leurs fautes. Cela s'appelait une 'indulgence'.

Si l'on peut acheter un homme comme l'on achète un bien matériel, c'est que l'homme est faible et corruptible. Or, rares sont ceux qui, au nom d'un idéal moral, résistent à l'appât du gain, les hommes étant avant tout guidés par l'intérêt personnel. Dans des sociétés où l'argent est roi, il est encore plus facile de tirer profit du caractère corruptible de la nature humaine. Si les lois sont là pour garantir l'équité, elles sont de fait constamment transgressées. Pour s'en convaincre, il n'est que de lire les journaux qui tous les jours relatent de sombres affaires de corruption. Au XVIIIème siècle, le théoricien Emmanuel Kant, reconnaissait déjà la toute-puissance de la corruption : 'tout homme a son prix', écrivait-il.


'L'argent peut tout acheter dès lors que l'on fait fi des notions de droit, de justice et de morale'.


On ne peut acheter que les biens matériels




Les valeurs morales, les personnes ne font pas partie de la sphère des marchandises. Un bonheur qui s'achète n'est pas un véritable bonheur. Acheter ce qui ne peut l'être, voilà ce qui s'appelle de la corruption.


L'argent ne fait pas le bonheur et, contrairement à ce que l'on a coutume de dire, il n'y contribue même pas.

Montaigne soulignait que l'on était plus heureux lorsqu'on était dénué de tout. Avant lui, nombre de penseurs, de Socrate à Epictète en passant par Bouddha, ont mis en acte ce précepte. Vivant avec le juste nécessaire, ils ont montré que la quête de la vérité et de la liberté n'avait que faire de l'argent. En effet, l'argent pousse à désirer toujours plus : c'est la preuve qu'il ne satisfait pas.

L'argent ne permet pas d'acheter ce qui demeure l'essentiel pour tout homme digne de ce nom. En effet, la pratique des indulgences fut un des signes de la décadence de l'Eglise, oubliant les vraies valeurs de la religion. Molière dans Le Bourgeois gentilhomme, fait le portrait d'un homme qui, en achetant une éducation, des bonnes manières, n'en est que plus ridicule. On peut en dire tout autant de l'amitié, de l'amour. On peut acheter des 'amitiés', des complicités, des relations galantes. Mais que l'argent vienne à manquer et l'on mesurera la solidité de ces affections-là. Autant dire que l'authenticité des valeurs humaines n'a pas de prix, qu'elle ne peut pas s'acheter.

'Dire que l'argent permet de tout acheter, c'est réduire l'homme à n'être qu'un objet, un moyen au service d'une fin qui ne lui appartient pas'.




Conclusion


L'argent ne peut tout acheter que si l'on adopte un point de vue purement matérialiste. Y souscrire, cependant, c'est avoir une vision très cynique de l'homme, c'est nier l'existence de valeurs morales et spirituelles qui échappent à la logique de l'intérêt. L'argent permet d'avoir' beaucoup de choses, mais il ne permet pas d'être'. Cette opposition est peut-être ce qui permet de marquer le mieux la limite du pouvoir de l'argent. Il me faut certes de l'argent pour vivre, mais je dois me demander si l'argent me permet réellement d'être plus libre, plus heureux.





Politica de confidentialitate | Termeni si conditii de utilizare